Drive, Julie Lou

Drive de Nicolas Winding Refn

Les reflets et ombres de la lumière impressionnent comme la bande originale qui précise un long métrage lent mais si intense aussi. La transe cinématographique de Drive de Nicolas Winding Refn est un coup de cœur, une claque. Les sons électroniques, le titre et sa luminescence rose, les plans de la nuit et l’hypnose se fixe.

Comment

Over The Moon, Nancy Liang (Julie Lou)

Nancy Liang

L’affection si forte portée sous l’un de mes premiers articles ici m’a confiée l’amour commun pour la poésie, les illustrations et la lune aussi. Avec la grisaille qui couvre le printemps, l’hiver et ses nuits noires ne sont pas si loin finalement et l’oubli d’Over The Moon n’est point là, de l’artiste non plus.

Comment

Mon midi, mon minuit

Avec légèreté et poésie, l’auteure irlandaise Anna McPartlin livre avec Mon midi, mon minuit l’histoire si profonde d’Emma. Si la tristesse des premières pages ne se cache pas, la justesse de la tonalité du livre non plus, et c’est superbe. Un peu à la Friends mais en plein cœur de Dublin, loin de NYC et de son Central Perk, le roman file autour d’Em, de ses amis et de la recherche délicate du bien-être à partir d’un aléa funeste qui n’inspire que monotonie à la lecture des chapitres initiaux mais qui se décline avec de tendres sourires.

Comment

Fangirl, Eleanor and Park, Julie Lou

Fangirl et Eleanor & Park, les coups de cœur

Ni une, ni deux ! Une fois avoir pris connaissance de la présence de Rainbow Rowell à Livres Paris, le souhait de rencontrer l’auteur de Fangirl et d’Eleanor & Park, malgré le fait de n’avoir lu aucunes de ses histoires, était bien trop important. Comme des cadeaux de la fin de l’hiver, les livres bleutés, ou un petit peu colorés, ne m’ont pas lâché à partir de leurs ouvertures. Coups de cœur, coups d’amour : ils sont d’une légèreté si douce que leur lecture est passée comme une lettre à la poste, à contre cœur pour moi…

Comment

Looking For Alaska, Julie Lou

Looking For Alaska

Looking For Alaska déborde de secret, une lecture qui intrigue ou déroute, un peu comme Alaska oui. Si la partie initiale de l’histoire, dites before, ne se présente pas comme précieuse avec la rencontre ordinaire et légère de Miles, Chimp, Alaska et Takumi, un chapitre de leur histoire les bouscule et le lecteur avec…

Comment

Lectures, Julie Lou

Le trop-plein d’histoires

Rat de bibliothèque ? Finalement, mon amour pour les histoires est plus fort que celui pour les bibliothèques… Si les couleurs, du doré à l’argenté ou du pourpre au blanc, sont belles et qu’ordonner les livres par celles-ci est apaisant pour moi, les histoires le sont plus. Plonger dans une histoire est un espace incroyable quelle qu’en soit la forme : un livre, le script d’une pièce de théâtre, le scénario d’un long ou court métrage ou aussi d’une série.

Comment

Tinker Bell, Peter Pan, Julie Lou

Peter Pan

Premier livre v.o. de ma bibliothèque, oui ma petite bibliothèque juste à moi, juste pour moi. Si ma lecture m’impatientait, il y avait aussi le souhait si intense de découvrir les illustrations qui s’y cachaient… Le doré et les typographies : le livre Peter Pan aux éditions Harper Design, est si beau !

Comment