Bambi, de Pierre Lambert, Julie Lou

Bambi, de Pierre Lambert

Adapté du roman Bambi, l’histoire d’une vie dans les bois de l’écrivain Félix Salten, le long métrage de David D. Hand est mon classique préféré des studios Walt Disney, que ce soit pour son esthétisme ou son conte. C’est pourquoi la sortie du livre pour célébrer le 75ème anniversaire de la production cinématographique, en novembre dernier aux éditions Huginn&Muninn, était attendue de mon côté afin de découvrir des esquisses inédites de l’un des premiers chefs d’œuvres du cinéma d’animation.

Écrit et préparé par Pierre Lambert, qui est considéré comme le spécialiste français de l’œuvre de Walt Disney, l’attente était d’autant plus importante car ce dernier avait déjà livré certaines archives de Blanche-Neige et les Sept Nains, Pinocchio, La Belle au bois dormant ou encore Le Livre de la Jungle, pour d’autres volumes. Mais sincèrement, il n’y a eu aucune déception à la réception de celui-ci entre la qualité d’impression ou la quantité considérable de dessins préparatoires, de layouts, de celluloïds et même de décors. Néanmoins, comme les livres dits « Art of » que j’affectionne, il présente peu de texte avec simplement une trentaine de pages introduites dans la partie intitulée La Genèse de Bambi où le lecteur découvre des anecdotes et secrets de la création de ce cinquième long métrage des studios, dont le fait que Bambi est resté le classique préféré de Walter Elias Disney, malgré une production laborieuse. Les histoires qui ont découlé de celle-ci sont vraiment intéressante, entre la difficulté de s’accorder sur les droits d’adaptation, d’avoir le financement pour parfaire l’animation ou la gestion de conflits avec la grève interne de 1941 ainsi que l’entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale à partir de l’attaque de Pearl Harbor le 7 décembre de la même année. Pour les narrer, l’auteur s’appuie sur des citations d’artistes importants des studios mais aussi de paroles du créateur Walt Disney.

Pour en revenir aux esquisses, la diversité est vraiment impressionnante ! Le livre Bambi, de Pierre Lambert se divise en neuf parties : La Genèse de Bambi, Une étoile est née, Chantons sous la pluie, Premier amour, La Mort aux trousses, Conte d’hiver, Conte de printemps, Duel et enfin La Forêt en feu. Chacune de ces dernières dévoilent ainsi des documents d’archives inédits des studios et pour quelqu’un qui comme moi est fan inconditionnel du long métrage ou simplement des studios, ne passer pas à côté de cette perle.

Dites-moi, que pensez-vous du long métrage Bambi ?

Bambi, de Pierre Lambert, Julie LouBambi, de Pierre Lambert, Julie LouBambi, de Pierre Lambert, Julie LouBambi, de Pierre Lambert, Julie LouBambi, de Pierre Lambert, Julie LouBambi, Julie LouBambi, de Pierre Lambert, Julie LouBambi, de Pierre Lambert, Julie Lou

  1. Lixy

    Et voilà qui me vient la folle envie de jeter mon dévolu sur des nouveaux Artbook… haha ! (et ça fait longtemps en plus!). Bref, ce livre est tellement magnifique.

    • Julie Lou – Author

      Les livres d’art sont si inspirants en même temps ! De mon côté, j’attends impatiemment la sortie de l’artbook dédié à Pinocchio dans la même édition que celui-ci. Imagine la beauté de l’ouvrage… J’en rêve déjà !

  2. Bambi m’a tellement touché, il était presque en train de me traumatiser. Ce que j’ai adoré c’est qu’il a tenté jusqu’au bout d’aller dans la réflexion. Ce n’est pas vraiment un film pour les enfants, je me souviens qu’il y a beaucoup de scènes contemplatives.

    • Julie Lou – Author

      Il y a en effet de belles séquences contemplatives, comme celle pour la chanson de la pluie qui est intense. Ce long métrage est pour moi, une ode à la nature et permet de réfléchir sur les conséquences de l’homme dans une forêt qui parait si tendre à l’écran…

  3. Je dois avouer que ça fait super longtemps que j’ai vu Bambi… Je l’ai regardé étant petite, mais je crois que j’ai trouvé ça trop triste (bon, j’étais petite ! ). Je n’ai jamais réessayé. Mais le livre semble très beau. J’adore les livres qui reprennent les scénarios, les dessins, etc. de films. Par exemple pour le Seigneur des Anneaux. Je suis une vraie fan des films, et certains livres illustrés avec des photos de maquettes, décors, … sont vraiment réussis. Bon, je n’en ai jamais acheté, seulement vu en librairie.

    Je te souhaite une belle journée❤

    • Julie Lou – Author

      Je pense que la tristesse ressentie devant ce long métrage étant enfant, est différente avec un regard d’adulte. Je l’ai découvert pour la première fois hier au cinéma, et sincèrement ce n’est pas si triste que dans mes souvenirs, même en salles obscures. Si jamais tu t’intéresse aux esquisses et à l’histoire cachée derrière la création de Bambi, je suis certaine que tu auras très envie de le revoir et je te le souhaite.
      Pour ce qui est des livres illustrés, c’est vraiment des perles à mes yeux. Ils sont superbes et je n’ose imaginer ceux dédiés au Seigneur des Anneaux, qui a un univers incroyable !

      Je te souhaite également une très belle soirée, et à très vite. ♡

  4. Bambi est un des Disney qui m’a le plus traumatisée enfant je crois. J’ai encore du mal aujourd’hui à entendre la chanson de la pluie, je ne sais pas pourquoi. Finalement je suis tellement restée sur cette impression que ça fait bien longtemps que je n’ai pas vu ce film.. Je devrais peut-être retenter, avec mes yeux d’adulte 🙂

    • Julie Lou – Author

      Oh quel dommage ! J’espère que tu l’apprécieras un jour ou l’autre, malheureusement je sais que ce long métrage a heurté la sensibilité d’un nombre considérable d’enfants, moi y compris…
      N’hésite pas à le redécouvrir comme moi, mais sans te forcer, car sincèrement la technique est superbe et l’histoire aussi finalement.

COMMENTAIRE

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.