Blue Valentine, Julie Lou

Blue Valentine, de Derek Cianfrance

La claque cinématographique de ce soir, Blue Valentine de Derek Cianfrance avec Ryan Gosling et Michelle Williams. Pour la première fois, mes pensées se posent en écriture quelques instants à peine après la découverte. Pourquoi ? Parce que si je n’écris pas, je le projette encore une fois… Les sonorités tournent à présent dans mon home et il n’y a que la lumière de mon clavier et celle si discrète de l’étoile lumineuse sur le mur blanc qui éclaire la pièce. Le cœur ne se desserre pas au fond de ma poitrine depuis la première minute de ce long métrage. Et finalement, les larmes sont trop intenses pour continuer d’écrire sous la lune.

(…)

Dimanche et lundi sont passés mais le cœur ne se relâche pas à la pensée de Blue Valentine et de son scénario. Par contre, les perles de pluie continuent de couler à flot le long de mon visage, pour l’histoire, pour l’esthétisme, pour l’interprétation, pour les sonorités, pour ce trop-plein de perfection contemplé en cent quatorze minutes. La claque cinématographique d’un soir ne se devinerait-elle pas comme une claque cinématographique à vie ? Le long métrage présente une galerie d’instants volés de la naissance d’une histoire d’amour avec une rencontre à sa destruction avec des déboires, celle de Dean et Cindy qui s’accordent une dernière chance, juste pour une nuit. Attendrie par les romances du septième art, celle-ci se dévoile curieuse par sa profondeur et sa vérité. Une vérité qui fait mal, qui émeut immodérément et que l’on souhaite parfois esquiver… Le cinéaste Derek Cianfrance confie qu’il s’agit « d’honnêteté. De belle laideur et de terrible beauté. D’amour ». Le scénario est ainsi incroyable mais le charisme de Ryan Gosling, la sensibilité de Michelle Williams ou encore la photographie granuleuse qui fait un petit peu penser au documentaire ne sont pas pour rien dans cette authentique perfection. Le fond sonore est superbe également avec des titres écrits et interprétés par le troublant Ryan Gosling, mais pas que. Les sonorités qui s’introduisent sur la pellicule de ce long métrage sont importantes pour l’émotion livrée comme la chanson de Penny & The Quarters, You and Me. Les premières notes s’ébruitent et l’écriture doit prendre fin pour ne pas inonder le clavier argenté mais s’il vous plaît, ne passer pas à côté de ce coup de cœur intersidéral !

You always hurt the one you love.

Blue Valentine, Julie LouBlue Valentine, Julie Lou

  1. Après lecture de ton bel article, je me suis procuré Blue Valentine à la BU de mon université. Ryan Gosling et Michelle Williams sont éblouissants, en revanche je suis incapable de savoir si j’ai aimé. Si les acteurs sont talentueux, j’ai trouvé ce film vraiment triste et déprimant, avec l’impression de ne pas en avoir compris tous les tenants et les aboutissants. Par contre je l’ai trouvé beau, ça oui

    Au plaisir de te lire,

    Marine

    • Lou – Author

      Sache que le fait de savoir que mon article t’a amené à découvrir ce long-métrage que j’affectionne tant me touche sincèrement même si tu n’as pas ressenti le même coup de cœur que moi. Il est très triste et c’est parfois ce qu’on lui reproche mais la vérité dans un cinéma si profond est si beau à mes yeux…
      À bientôt Marine. ♡

    • Lou – Author

      J’ai pleuré longtemps, très ou trop longtemps je ne sais pas mais à savoir aussi que je suis une hypersensible et que ce sujet me touche profondément…

  2. Je ne peux m’empêcher de laisser un petit commentaire. Tu es tellement une fan de Ryan Gosling que même mon Twitter en a été inondé un moment. Ahah. (oh non ce n’est pas une critique je te rassure, j’aime bien voir sa tête dans mon fil d’actualité.) En tout cas encore un film a ajouté à ma liste d’attente.

    • Lou – Author

      Oh pardonne-moi pour le spam dans ce cas ! Mais oui, depuis l’écriture de l’article, j’ai cessé comme si celle-ci m’avait libéré de mon affection trop intense…

  3. Sincèrement bel article ! Ecriture au top… Merci pour cette belle découverte ! Ton article aura toute sa place dans mes favoris, dossier « Choses à faire » car à coup sur, je regarderai ce film avec ma petite femme.

    • Lou – Author

      C’est très gentil, merci beaucoup ce petit mot.
      N’hésite pas à revenir vers moi pour me dire ce que vous en avez pensé.

  4. Et bien tu donnes envie de voir le film! Rien que la présence de Michelle Williams est à mon avis un gage de qualité, elle ne choisit pas ses films au hasard et je la trouve toujours très touchante.

    • Lou – Author

      Je ne me souvenais pas l’avoir découvert dans un long-métrage au cinéma, j’étais restée sur sa présence dans la série Dawson et quelle évolution ! Elle est incroyable dans celui-ci, si tu l’apprécie en tant qu’actrice, je pense que tu vas adorer Blue Valentine.

    • Lou – Author

      Qui n’aime pas le talentueux Ryan Gosling ? J’espère que tu découvriras ce long-métrage qui est sincèrement superbe.

COMMENTAIRE

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.