Bohemian Rhapsody, de Bryan Singer, Julie Lou

Bohemian Rhapsody, de Bryan Singer

Les premières notes de Somebody To Love s’introduisent dans la salle obscure et les larmes coulent le long de mon visage. Moi qui n’attendait trop rien de cette production, la claque est impressionnante, aussi difficile à décrire qu’à mesurer. Je suis loin d’être fan de Queen en passant les portes de ce cinéma mais les sonorités sonnent autour de moi depuis si longtemps que je découvre au fil du long métrage, que les paroles de certains titres n’ont finalement presque pas de secrets pour moi. Et si cette partie de l’histoire du groupe de rock britannique dévoilée à l’écran est prenante, la bande originale est au-dessus, et de loin.

Les sonorités à l’inspiration rock’n’roll font partie de mes préférées, et certains titres de Queen sont de véritables classiques. Je tenais ainsi à découvrir la production cinématographique dans une salle dotée de la technologie « Dolby Atmos » afin de profiter pleinement de la production musicale et sincèrement, pensez à ce détail ! Bohemian Rhapsody, de Bryan Singer est un long métrage qui s’écoute autant qu’il s’observe. C’est aussi un voyage dans les prémices de ce groupe de légende qui permet de contempler leur ascension à travers la création de chansons intemporelles, comme Love of My Life ou naturellement, Bohemian Rhapsody. Et si ce retour dans les années soixante-dix dévoile certaines dérives, il expose la différence avec la mise en lumière d’une partie de l’histoire de Freddie Mercury, chanteur de Queen.

Une mise en lumière superbe, portée par l’interprétation de Rami Malek qui crève le cœur et l’écran en même temps. La performance de l’acteur est déroutante et les décisions concernant la distribution est à mes yeux, parfaite. Les décors, les costumes et le maquillage ne sont pas à délaisser non plus dans le côté remarquable de ce long métrage. L’intérêt porté au moindre détail est présent jusqu’aux instants où les acteurs incarnant Queen s’introduisent sur scène. Et c’est là que la déception prend place, ou plutôt l’immense frustration de rêver à ce concert de Live Aid du treize juillet mille neuf cent quatre-vingt cinq, qui se devine comme inoubliable (à l’écran)…

Aimez-vous les sonorités produites par Queen ?
Quelle est votre chanson préférée de celles-ci ?

  1. Je suis fan de Queen depuis très longtemps (c’est à cause de mon grand âge ^^) et même si j’ai trouvé que certains aspects de la vie du chanteur avaient été un peu trop lissées, j’ai adoré le film. L’acteur principal est extraordinaire, que ce soit pour ses mimiques ou sa gestuelle, notamment dans les concerts. Et que dire de la musique !… Les mots me manquent ! J’avais l’impression d’assister au concert de Live Aid ! Ma chanson préférée ? Question difficile, j’aime beaucoup Bohemian Rhapsody qui est très recherchée et novatrice sur le plan musical et je fonds quand j’entends Show must go on…

    • Julie Lou – Author

      Ton commentaire réunit tout ce que je ressens en pensant à ce long métrage, alors merci à toi de me l’avoir écrit.
      The Show must go on est tout simplement incroyable. L’écouter au générique m’a chamboulé, bouleversé… Je n’ai même pas les mots pour décrire le sentiment que j’ai avec cette chanson. L’une des plus belles, c’est certain.

  2. J’ai adoré aussi ! Il me tardait de lire ton article, j’ai enfin trouvé le temps. Je l’ai vu en Imax, tu connais la différence avec la salle dans laquelle tu l’as vu toi ? En tout cas, bonjour les frissons… !
    Ma chanson préféré… C’est difficile de choisir, je dirai Don’t Stop me now. Mais après le film, j’ai découvert une chanson qui s’appelle -Son and daughter- et j’en suis folle, si tu aimes le Rock’n’roll, tu dois l’aimer aussi 😀
    Merci pour ce bel article en tout cas, très bien écrit et qui reflète le moment unique qu’on passe devant ce film. 🙂

    • Julie Lou – Author

      Oh quelle chance ! Je n’ai pas encore eu l’occasion de profiter de la salle IMAX du cinéma près de chez moi, mais j’aimerai beaucoup. La salle dans laquelle je l’ai vu, a simplement la technologie du son Dolby Atmos qui est assez impressionnant comparé au format audio 7.1. Je ne suis pas experte en la matière mais je pense que la technologie IMAX doit être bien plus intense, et surtout pour un long métrage comme celui-ci.

      J’ai écouté suite à ton commentaire la chanson intitulée Son and Daughter et oui, on est dans du bon rock’n’roll des années 70. J’adore ! Je te remercie pour la découverte, je pense l’écouter en boucle à présent.

      À très vite ♡

      • Ahah je l’ai écouté en boucle aussi quand je l’ai découverte ! 😀
        Je suis allée, dans les jours qui ont suivi voir Les animaux fantastiques en Dolby. J’ai préféré la « qualité » de cette salle mais je pense que c’est parce que c’était aussi en 3D, ça fait un autre effet. Au niveau du son, je ne saurai pas trop dire ce qui était le mieux… En Dolby je crois que c’était plus immersif 🙂
        Voui à très vite, je vais devenir vraiment accro à ton blog *-* <3

        • Julie Lou – Author

          Je te remercie pour ton avis sur la salle, c’est vrai que le son donne un côté immersif très important. Et pour les scènes en « live » c’est juste parfait.

          Merci également pour le compliment sur mon blog, ça me touche infiniment. ♥️

    • Julie Lou – Author

      Les acteurs sont impressionnants, mais évidemment les sonorités sont au-dessus de tout !
      Je pense retourner le découvrir au cinéma, afin de profiter de cette qualité de son… Je n’étais peut-être pas fan en entrant la première fois mais depuis, les choses ont bien changées…

  3. Depuis que j’ai été voir le film, ma playlist Queen contient désormais 23 chansons 🙂

    Difficile de dire une préférée. C’est même impossible. Mais je vais dire « who wants to live forever » pour le message et le fait que ce soit une des chansons de la fin.

    Ce que j’ai le plus apprécié avec le film, c’est que certaines chansons me procurent beaucoup plus d’émotions qu’avant alors que j’étais déjà un fan. J’ai découvert Queen grâce au foot, enfant, et je l’ai redécouvert adulte sans jamais trop rien savoir sur le groupe lui-même. Le film a comblé mes lacunes et rendu les chansons encore plus vivantes.

    • Julie Lou – Author

      De mon côté, c’est la bande originale du long métrage qui passe en boucle… Je ne m’en lasse pas et « Who wants to live forever » est vraiment magnifique !
      Le sentiment que tu dévoiles, je le partage finalement. Au cinéma, les émotions étaient bien plus fortes, et même avec une écoute sensible, je ne retrouve pas celles-ci comme je les ai redécouvertes en salles obscures. La qualité sonore y est pour beaucoup mais les prises de vues également. Difficile à décrire avec des mots, mais je pense que les spectateurs qui ont vu Bohemian Rhapsody me comprendront.

      • Puis, je l’ai vu en VF avec la traduction des chansons lors du LiveAid

        Et ces paroles prenaient une autre dimension en les comprenant et en sachant l’histoire qu’il y a derrière

        J’avoue, quand il chante au piano durant le concert, je n’ai pas pu m’empêcher de pleurer. C’était un peu comme si tout ça avait été écrit en sachant ce qui allait arriver (évidemment, ce n’est pas le cas) et ça donne tellement d’émotions. C’était aussi un peu comme assister au dernier acte (ce que ce n’était pourtant pas) d’un grand homme. Je comprends que pour ceux qui ont assisté à ça en direct dans le stade, ce dut être un moment inoubliable.

        • Julie Lou – Author

          Je l’ai également vu en version française et c’est vrai qu’avec une traduction, on comprend encore plus la portée des messages véhiculés dans certaines chansons. J’ai pleuré tout le long du concert LiveAid, et les larmes me montent rien qu’en repensant au fait que jamais, je ne pourrais vivre ce moment. Il est d’une extrême intensité et révèle toute la puissance du groupe que ce soit musicale ou leur relation avec le public. C’est juste incroyable.

          C’est aussi grâce à ce long métrage que j’ai découvert l’histoire de ma chanson préférée de Queen, The Show Must Go On, et c’est d’une tristesse infinie…

  4. Entre ton article et celui de ma chère Moustache, je suis actuellement en train de me demander pourquoi je n’ai pas encore vu ce film !

    • Julie Lou – Author

      Je ne suis pas surprise ! Il est superbe, et je pense que tu portes une affection assez importante pour la musique pour aller le découvrir.

  5. Tu donnes envie de voir ce film ! J’aime bien Queen sans être fan absolue, et si tu dis que la musique est top… 🙂

    • Julie Lou – Author

      Sans idolâtrer le groupe avant la projection, je peux t’affirmer que le long métrage vaut le regard dans une véritable salle obscure, et pas que du coup ! Les sonorités résonnent parfaitement dans une salle de cinéma et j’espère sincèrement que tu prendras le temps de le découvrir ainsi.

COMMENTAIRE

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.