C'est toi le chat, de Laura Trompette

C’est toi le chat, de Laura Trompette

Entre les lectures quelque peu lugubres planifiées pour l’automne, C’est toi le chat de Laura Trompette s’est dévoilé comme un véritable bol d’air. Non pas que je n’apprécie l’obscurité qui se présente sous mes yeux depuis septembre avec le Pumpkin Autumn Challenge, mais un peu de légèreté ne fait pas de mal, loin de là !

Recommandé et délivré par ma maman, ce livre ne m’attirait pas vraiment avec ses quelques lignes en quatrième de couverture honnêtement. Je me suis néanmoins laissée attendrir par ce don, et donc introduite dans cette lecture sans avoir d’attentes particulières, et pourtant… C’est une petite perle ! Dès le premier chapitre, qui est pour moi comme une sorte de prologue, l’idée me plaît finalement avec ce narrateur qui n’est autre qu’un chat. Ce dernier est abandonné en plein Paris et plutôt que de se laisser abattre dans les rues de la ville-lumière, il décide de rechercher un nouveau domicile et donc, une nouvelle famille. Sa volonté si intense lui permet de rencontrer Paul et Louise, un père et sa petite fille de sept ans qui sont encore dans le deuil d’une maman qui est décédée il y a trois ans de cela. Afin d’apporter de la douceur, des sourires et de l’émotion à son histoire, l’auteur alterne de narrateur à chaque chapitre entre Paul et le matou. Un fait encore atypique mais chapeau à Laura Trompette pour avoir donner une identité propre à ces derniers. Les pensées du chat, dit aussi Le Poilu, Figaro ou encore Harold, sont loin d’être superflues et l’attachement à celui-ci est inévitable. Il permet de sortir des tourments et de relativiser qu’importe les circonstances. Rien que ce personnage apporte le bol d’air que j’attendais finalement mais les autres ne sont pas à délaisser. Chacun traverse ses propres épreuves, difficiles ou non, et même si quelques clichés m’ont fait lever les yeux au ciel, il y a aussi une authenticité dans ce roman contemporain qui m’a réconcilié à ce genre. Ainsi, malgré le fait que tout ne soit pas rose (ni violet), que l’histoire chavire entre traumatismes et douceur, les pages se tournent avec simplicité tant l’écriture est belle.

C’est toi le chat est une petite perle à découvrir, qui ne manque pas de donner le sourire et qui n’entre jamais dans la lourdeur. Ce livre est le premier roman que je découvre de Laura Trompette, mais ce n’est certainement pas le dernier.

Connaissiez-vous ce livre ? Avez-vous déjà lu un livre de l’auteur ?

La réciproque crée des ponts entre les gens, les coeurs, les âmes. On se figure qu’elle est nécessairement positive. Qu’elle raconte une histoire. Ou la tisse.
  1. Tu en parles joliment, cela donne envie de le lire !
    Je vais le rajouter à ma liste et étant donné que demain je devais aller à la librairie je regarderais si il se trouve par hasard !

    • Julie Lou – Author

      Oh c’est gentil de prendre le temps de m’écrire ce petit mot, et j’espère sincèrement pour toi que tu le trouveras. C’est une lecture doudou parfaite pour ce temps hivernal !

  2. Je ne connaissais ni le livre, ni l’auteur, mais j’ai envie de te demander : c’est toi l’auteur de la photo ? Car elle est magnifique…
    Et ta plume est extraordinaire, vraiment. On dirait que les phrases roulent comme des vagues.

    • Julie Lou – Author

      Oui c’est en effet ma photographie, comme la plupart de celles exposées sur le blog. Je te remercie infiniment pour le compliment ! Enfin, les compliments. C’est absolument adorable de ta part. ♥️

COMMENTAIRE

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.