Disney’s Hollywood Studios

Construit dans l’idée de contrer l’inauguration en 1990 d’Universal Studios, Disney’s Hollywood Studios intègre Walt Disney World en 1989 pour offrir aux fans du septième art et de Disney un parc à thème avec des véritables studios de production au cœur même de celui-ci. Depuis, ces studios ont fermés leurs portes mais Disney’s Hollywood Studios continue de faire la part belle au cinéma, et il s’agit du premier parc découvert pour ma part sur le complexe de Floride.

Toy Story Land, Disney's Hollywood StudiosToy Story Land, Disney's Hollywood StudiosToy Story Land, Disney's Hollywood StudiosToy Story Land, Disney's Hollywood StudiosToy Story Land, Disney's Hollywood StudiosToy Story Land, Disney's Hollywood Studios

Je pensais sincèrement que ce parc n’allait pas faire partie de mes préférés, et pourtant l’un de ses fragments m’attirait infiniment : Toy Story Land ! Dédié à mon long métrage d’animation préféré, il était certain que mes pas (et mon cœur) allaient se porter vers ce land ultra coloré. Pour profiter de la faible affluence des « Extra Magic Hours », j’ai filé vers Toy Story Mania tout en contemplant les belles décorations qui se retrouvaient également à l’intérieur de la file d’attente de cette attraction interactive si appréciée. Immense coup de cœur pour celle-ci que j’ai eu la chance de faire à trois reprises au fil de cette journée ensoleillée. Et comme mon amour pour Toy Story n’a pas de limite, malgré mon petit creux, j’ai souhaité craquer pour un petit déjeuner salé au Woody’s Lunch Box. L’attente était convenable mais avec le service à l’américaine, une « cast member » offrait à chacun une tarte sucrée à la framboise pour s’excuser du délai. Autant dire qu’après le « Smoked Turkey Breakfast Sandwich » – qui se présentait sous deux sandwichs de pain grillé avec d’épaisses tranches de poitrine de dinde fumée, du fromage fondu et des œufs brouillés, mon estomac ne pouvait plus rien recevoir. J’ai ainsi poursuivi cette exploration en me promenant vers l’attraction Alien Swirling Saucers. Sous des sonorités futuristes, j’ai pris place dans une soucoupe volante qui s’est précipitamment arrêtée pour raison technique mais encore une fois, le service étant parfait, chacun a pu reprendre son petit tour intergalactique, prolongé de quelques minutes. Après avoir remarqué la présence de Bergère, Jessie et Woody, je me suis éloigné des couleurs de Toy Story Land pour découvrir Animation Courtyard, avant d’y revenir en hâte pour bénéficier de mon FastPass pour Toy Story Mania.

Walt Disney Presents, Disney's Hollywood Studios

Sur Mickey Avenue se trouve l’exposition Walt Disney Presents : One Man’s Dream où sont introduits photographies, objets du passé et maquettes liés aux créations de Walter Elias Disney. C’est une expérience incontournable du parc Disney’s Hollywood Studios à mes yeux ! Pour continuer la découverte de ce land, j’ai décidé de contempler sous les bulles, le merveilleux spectacle Voyage of The Little Mermaid. Je l’ai vraiment apprécié pour l’interprétation de l’actrice qui incarne Ariel et la qualité des décors. Il fait partie de mes classiques des studios Disney préférés, ce qui me rend peut-être un peu subjective à la différence du spectacle Muppet★Vision 3D. Je ne connais finalement que très peu le Muppet Show mais ce spectacle qui leur est dédié est charmant avec tous les sourires qui en découlent. D’ailleurs, la salle qui l’accueille est aussi belle que le cadre dans lequel elle se trouve, à savoir Grand Avenue, inspiré de Los Angeles.

Rock'n'Roller Coaster, Disney's Hollywood StudiosRock'n'Roller Coaster, Disney's Hollywood StudiosRock'n'Roller Coaster, Disney's Hollywood Studios

La Cité des Anges se dévoile également sur Sunset Boulevard. Malgré le soleil, les palmiers et les boutiques qui longent ce dernier, je n’ai eu d’yeux que pour l’attraction qui me faisait alors face : The Twilight Zone Tower of Terror. Je ne l’ai découverte qu’au crépuscule mais les frissons ont fait surface au bout de cette promenade avec mon FastPass pour Rock’n’Roller Coaster Starring Aerosmith. Les décors autour de l’attraction sont renversants, ce pourquoi je me suis attardée afin de prendre quelques photographies. Néanmoins, ce qui m’attendait de l’autre côté du boulevard était tout aussi magique avec le spectacle Beauty and the Beast ‒ Live on Stage. La Belle est la Bête est encore une fois, l’un de mes classiques préférés et ce spectacle dédié en fait la part belle avec une mise en scène parfois kitsch mais remplie de tendresse.

Après ces instants romantiques, je suis retournée dans ma partie préférée du parc, à savoir Toy Story Land pour profiter d’un déclin du temps d’attente pour Slinky Dog Dash, une attraction qui promet frissons et montagnes russes. Je ne sais pas si les quatre-vingt dix minutes passées sous le soleil de Floride en plein après-midi en sont la cause mais ça a été ma première déception… Je l’ai trouvé trop courte et m’attendais certainement à des sensations un peu plus puissantes. Aucun regret néanmoins de mon côté, d’autant plus que l’orchestre des soldats de Toy Story Land sont passés quelques minutes afin de divertir les « guests » coincés dans cette interminable file d’attente ‒ et ces instants sont précieux pour une fan de Pixar comme je le suis.

Toy Story Land, Disney's Hollywood StudiosMiniciberg, Disney's Hollywood Studios

Malgré cette magie, les fontaines et les ventilateurs présents dans les files d’attente de Walt Disney World, une pause s’imposait. Je me suis laissée aller au ABC Commissary pour croquer dans mon premier burger américain, le « Angus Bacon Burger » qui était délicieux mais bien trop copieux pour moi. À côté de ce restaurant se trouve le district de Miniciberg consacré à la série de longs métrages Les Indestructibles. Si la rencontre avec Edna Mode ne m’attirait pas, j’ai profité de la présence d’un photographe du service Memory Maker devant un mur illustré aux couleurs de ce Pixar avant de m’approcher d’Echo Lake.

Echo Lake, Disney's Hollywood StudiosStar Tours, Disney's Hollywood StudiosStar Tours, Disney's Hollywood Studios

Celui-ci présente différentes atmosphères mais la première que j’ai découverte est liée à la licence Star Wars avec l’attraction Star Tours – The Adventures Continue qui m’a réconciliée avec le concept et que j’apprécie à présent de faire à Disneyland Paris. Par ailleurs, le soin apporté au décor de l’extérieur de l’attraction ainsi qu’à sa file d’attente est vraiment plaisant. Il suffit néanmoins de s’éloigner de quelques pas pour rencontrer Olaf du long métrage Frozen, au Celebrity Spotlight dans un cadre estival lié à la chanson « En Été ». Un câlin, quelques photographies et je suis sortie pour me promener autour du lac avant de revenir une dernière fois à mon immense coup de cœur, Toy Story Mania.

Toy Story Mania, Disney's Hollywood Studios

Mon dernier FastPass m’a permis de profiter de l’hôtel aussi beau à l’extérieur que dans son scénario, à savoir The Twilight Zone Tower of Terror. J’ai tant aimé cette déclinaison que je regrette de ne pas l’avoir fait à nouveau mais la nuit approchait, et le spectacle nocturne Fantasmic avec. Ce show présenté en plein air dans l’amphithéâtre Hollywood Hills est légendaire et pour y assister, il est préconiser de réserver l’offre Dessert & VIP Viewing Experience, un FastPass ou simplement de se présenter quatre-vingt dix minutes à l’avance, ce que je n’ai malheureusement pas assez respecté… L’apercevoir de loin n’est pas l’idéal mais il mérite sincèrement le coup d’œil ! Entre ses décors, ses sonorités et ses effets pyrotechniques, il conclue avec perfection la découverte du parc Disney’s Hollywood Studios.

The Twilight Zone Tower of Terror, Disney's Hollywood Studios

Disney’s Hollywood Studios vous fait-il rêver ?
Si vous faites partie des chanceux qui l’ont déjà découvert, qu’en avez-vous pensé ?

  1. Maëlle

    Sublime article!

    Mon envie de découvrir ce parc n’a fait qu’augmenter au fur et à mesure de ma lecture.
    Les photos sont superbes, on a envie d’y aller dans l’immédiat.

    • Julie Lou – Author

      Merci ♡♡
      J’espère que tu auras la chance de te rendre là-bas un jour ou l’autre, c’est le rêve ! Et encore pour toi, ce parc ne serait certainement pas ton préféré non plus.

  2. Trop bien !
    Ca donne super envie de découvrir ce parc 🙂

    Du coup je me pose plein de questions sur ton voyage en Floride 😀 Tu es partie longtemps ? Combien de temps as tu consacré à chaque parc ? Vas-tu continuer la rédaction sur ce voyage 🙂 ?

    Bon week end à toi 😉

    • Julie Lou – Author

      Je crois avoir compris que le parc des Walt Disney Studios à Paris était ton préféré, alors je pense que Disney’s Hollywood Studios devrait te plaire !
      Concernant mon voyage, je suis partie sept jours en passant une seule journée sur ce parc ainsi qu’à Epcot et deux jours à Magic Kingdom et Disney’s Animal Kingdom Theme Park. Même si j’y serai bien resté plus longtemps évidemment mais c’est suffisant pour découvrir le Resort (mis à part pour les parcs aquatiques). Je compte continuer d’écrire des articles que ce soit sur mes journées un peu à la manière de celui-ci ou sur des découvertes plus précises.

  3. Je pense que je n’ai pas accordé à ce parc assez de temps ! Même s’il peut être déroutant il recèle de petites merveilles dont je ne me lasserais JAMAIS !
    Tout comme toi, j’ai été déçue par Slinky et pourtant j’avais un Fastpass…

    • Julie Lou – Author

      Je lui ai dédié une journée seulement, et je le regrette un petit peu. J’aurai aimé revenir le temps de quelques heures pour profiter de Toy Story Mania (encore et encore) et faire une seconde fois le spectacle nocturne, Fantasmic.

Écrire un commentaire