Extremely Wicked, Shockingly Evil and Vile, de Joe Berlinger, Julie Lou

Extremely Wicked, Shockingly Evil and Vile, de Joe Berlinger

Premier long métrage découvert sur la plateforme de Netflix mais certainement pas le dernier… Extremely Wicked, Shockingly Evil and Vile, de Joe Berlinger est une claque cinématographique de par sa qualité mais également son histoire qui mériterait une sortie en salles obscures.

Thriller impressionnant, cette création est tristement inspirée d’une histoire vraie. Une histoire qu’il vaut mieux à mes yeux, appréhender avec cette dernière afin de se laisser inspirer par les faits romancés et l’interprétation des acteurs qui les portent à merveilles, effroyablement. La distribution est remarquable entre Zac Efron qui incarne Ted Bundy accusé de crimes odieux et Lily Collins dans le rôle de sa petite amie, Elizabeth Kloepfer qui croit avec difficulté en son innocence. D’autres acteurs sont présents pour assurer la qualité du scénario comme Kaya Scoderlario ou encore Jim Parsons qui apportent hésitation et soupçons tout au long de cette production cinématographique. Comme tout thriller qui se respecte, il est difficile de décrocher ses yeux de l’écran et c’est avec la gorge nouée que celui-ci a pris fin pour moi. D’ailleurs, la claque a été si intense que j’hésite encore à observer la série documentaire produite par Netflix qui lève le voile sur les faits historiques à partir d’entrevues, d’images d’archives et d’enregistrements audio, intitulée Ted Bundy.

L’expression n’est peut-être pas appropriée pour celui-ci mais malgré mon hypersensibilité qui a quelque peu souffert avec ce long métrage, il se devine comme un coup de cœur incontestable…

Pensez-vous découvrir ce long métrage sur Netflix ?

Respond to Extremely Wicked, Shockingly Evil and Vile, de Joe Berlinger

COMMENTAIRE

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.