Mon midi, mon minuit

Avec légèreté et poésie, l’auteure irlandaise Anna McPartlin livre avec Mon midi, mon minuit l’histoire si profonde d’Emma. Si la tristesse des premières pages ne se cache pas, la justesse de la tonalité du livre non plus, et c’est superbe. Un peu à la Friends mais en plein cœur de Dublin, loin de NYC et de son Central Perk, le roman file autour d’Em, de ses amis et de la recherche délicate du bien-être à partir d’un aléa funeste qui n’inspire que monotonie à la lecture des chapitres initiaux mais qui se décline avec de tendres sourires. La vague d’amour pour Les Derniers Jours de Rabbit Hayes n’est un secret pour personne (mis à part moi) mais Mon midi mon minuit est finalement le premier écrit de l’auteur et il me tarde à présent que le second se dévoile à moi. La profondeur des maux avec les perles de pluie et la douceur des mots sont imaginés avec une finesse si belle, si parfaite même, qu’il m’est impensable de ne pas aspirer à lire et aimer Anna McPartlin. La rencontre avec Emma est authentique tout au long de l’histoire ainsi que celles d’Anne, de Richard, de Nigel, de Clovagh, Sean sans oublier John… Leurs particularités, qualités et défauts, donnent un groupe hétéroclite comme mes préférés dans les livres, les séries ou au cinéma. Hétéroclite oui, mais pas pour l’intense volonté d’aller de l’avant qui est finalement commune et céleste, et qui forme la pureté du livre. Et si la lecture navigue parfois de Paris à Lima, l’air de l’Irlande, ses Irish coffee et ses imperfections, et le fait de me plonger dans l’affliction ou l’idolâtrie qui s’imaginait à Dublin me manquait mais le clore a finalement été le plus délicat…

  1. J’ai lu Les Derniers jours de Rabbit Hayes, mais la manière de raconter de l’auteure m’a enchantée. Je découvrirai celui-ci aussi dans quelques temps, car ton avis me conforte avec cette idée qu’elle joue avec les mots de manière très fine et délicate.

    • Julie Lou – Author

      Même sans avoir lu Les Derniers Jours de Rabbit Hayes, je pense te dire que si tu as aimé la plume de l’auteur, tu ne peux qu’apprécier la lecture de Mon midi, mon minuit.

  2. Je découvre ton blog, qui est vraiment très beau, bravo ! Je me suis arrêtée sur cet article car j’ai beaucoup aimé ce livre, et ayant assisté à une rencontre avec l’auteur… on ne peut que l’aimer, follement ! J’aime beaucoup l’analyse que tu en fais…

    • Julie Lou – Author

      Oh des centaines de merci pour ce petit mot !
      Comme je suis jalouse pour ta rencontre avec Anna McPartlin. Elle était à Livres Paris le jour de mon anniversaire mais j’y étais la veille, tu peux certainement imaginer ma déception même si j’ai rencontré Rainbow Rowell.
      Merci à toi encore et encore…

  3. C’est le livre dont tu m’as parlé, il me tente beaucoup, la première de couverture donne déjà envie de le dévorer. Et ton article encore plus. 🙂
    En plus si cela se passe à Dublin (mon amour pour l’Irlande n’a pas de limites 😉 )
    Je le mets également sur ma liste. 🙂
    Belle journée à toi, je t’embrasse.

    • Julie Lou – Author

      Oui, c’est celui-ci et si tu aimes l’Irlande, je pense que tu t’attacheras d’autant plus à l’histoire.
      Je t’embrasse Alicia.

    • Julie Lou – Author

      Il n’y a pas d’intrigue particulière, tout est même prévisible mais on se fond dans l’histoire avec une douceur si incroyable…
      Et sache que le fait de savoir que l’un de mes articles apporte le souhait de lire un livre est une petite pensée ultra positive pour moi.

Comment

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.