Once and For All, de Sarah Dessen, Julie Lou

Once and for All, de Sarah Dessen

Dans le cadre de la sortie du dernier roman, Never Again de Sarah Dessen aux éditions Lumen, je souhaitais de mon côté revenir sur ma première lecture de l’un des titres de l’auteure édité au printemps passé, Once and for All.

Ma rencontre avec ce livre s’est initiée quelques temps avant sa sortie en librairie, avec la lecture des premiers chapitres mis en ligne par les éditions Lumen qui ont attisés ma curiosité. Une curiosité qui s’est accentuée avec la rencontre de Sarah Dessen elle-même, à Livres Paris dans l’espace décoré parfaitement et spécialement pour le roman. Découvrir la personne qui se cache derrière un livre est intéressant mais quand cette personne est aussi adorable et à l’écoute que Sarah Dessen, c’est juste parfait. Ce contact m’a ainsi conforté dans l’idée de me plonger dans le roman, même si c’est peut être un peu subjectif, je dois bien l’avouer.

Néanmoins, l’histoire décrite en quatrième de couverture liée à la préparation de mariages m’attirait sincèrement. Et oui, j’écris quelques lignes sur ce sujet alors que l’hiver approche mais pourquoi pas rêver d’un mariage sous la neige finalement ? Par ailleurs, le roman est profond et ne porte pas simplement sur le romantisme de ces événements et leur légèreté. À en croire le poète, « il vaut mieux avoir connu l’amour, quitte à le perdre, que n’avoir jamais aimé du tout… » mais à en croire la retrospective de certaines séquences du passé de la protagoniste du titre Once and for All, ceci n’est certainement pas de son avis. Malgré le fait qu’elle prépare aux côtés de ses proches différents mariages depuis longtemps, Louna est une adolescente meurtrie par l’amour justement et lorsque une fiancée anxieuse qui est à la limite d’annuler la cérémonie de son propre mariage l’interroge : « Vous croyez, vous, que le véritable amour peut vraiment durer ? » Elle reste malheureusement coincée dans un mutisme profond mais sait-on jamais, une simple rencontre est à même de faire chavirer un cœur fragile…

Entre sourires et cœur serré, Sarah Dessen livre une histoire aussi bouleversante que remplie d’espoir. Lecture idéale que ce soit pour une nuit obscure de l’automne ou de l’hiver, ou pour une matinée douceur du printemps ou de l’été, Once and for All se découvre avec délice pour ne jamais oublier que la lumière est présente au bout du tunnel. Et si ce roman était mon premier de l’auteure, il est à présent certain qu’il est loin d’être le dernier !

Avez-vous déjà lu ce titre ou un autre de Sarah Dessen ?

Certains aiment donner leur tristesse en pâture aux curieux, mais ils sont nombreux à préférer pleurer à l’abri des regards.
  1. Ta chronique est magnifique. J’ai beaucoup aimé ce roman, et après réflexion c’est vrai qu’il irait bien à lire en hiver !! Merci de m’avoir remise à l’intérieur de ce roman.

    • Julie Lou – Author

      C’est très gentil, tes mots me touchent beaucoup. ♡ J’espère que ma chronique de Never Again, le nouveau roman de l’auteure te plaira autant.

COMMENTAIRE

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.