Quand les astres s'emmêlent, de Minnie Darke, Julie Lou

Quand les astres s’emmêlent, de Minnie Darke

Coïncidence ou signe du destin, je ne le sais pas vraiment mais j’aime à croire qu’il y a un lien avec ce livre… Parmi mes petites coutumes de lectrice, il y a celles qui ne me tiennent qu’à moitié comme le fait de prendre connaissances des dernières sorties littéraires. Mais c’est néanmoins ainsi que j’ai découvert un matin, le premier roman de Minnie Darke, Quand les astres s’emmêlent. Le soir-même, Babelio m’invitait à le lire en avant-première dans le cadre d’une masse critique privilégiée, et pour quelqu’un comme moi qui croit au destin, il était encore une fois impensable de passer à côté !

Comme d’ordinaire, je me suis laissée porter par le titre et la belle couverture créée par les éditions Cherche Midi (et ce signe du destin) sans lire précisément la quatrième de couverture mais je ne l’ai pas regrettée ! Ce roman de par sa nature « feel-good » se dévoile véritablement cosmique, et c’est bien le mot… L’autrice australienne, Minnie Darke livre une histoire entre deux êtres qui avaient partagé un premier amour d’enfance et qui se croisent par hasard adultes quelques années plus tard. Justine Carmichael – Sagittaire cartésienne inflexible sur l’orthographe attend impatiemment une promotion afin de devenir journaliste pour L’Étoile, magazine pour lequel elle est stagiaire depuis deux ans. Nick Jordan – Verseau inspiré, accro à la scène rêve de décrocher non pas la lune, mais une interprétation dans une pièce de théâtre qui lui permettrait enfin de faire ce qu’il aime par dessus tout et ce pourquoi il est fait. Même avec les années qui ont passées, il est difficile pour Justine de faire abstraction de ses sentiments pour son premier amour et lorsque ce dernier lui confie la confiance qu’il porte pour les constellations et les prédictions écrites par l’astrologue de L’Étoile, une petite pensée malhonnête lui apparaît…

Malgré le fait que Minnie Darke n’apporte pas à son livre des descriptions de paysages australiens atypiques, ce premier voyage à Sydney en littérature était tout simplement, superbe pour moi. La plume légère mais ponctuée de fantaisie et de sourires de l’autrice est charmante avec des chapitres aérés alors que différentes histoires s’emmêlent. Et oui parce qu’au-delà de l’histoire romantique, les actions provoquées sur l’horoscope de L’Étoile transforment le destin d’inconnus que le lecteur a le privilège de découvrir au fil des pages. Sceptique ou non sur l’astrologie, Quand les astres s’emmêlent soulève quelques réflexions sur le destin mais se devine surtout comme une comédie sentimentale qui n’est pas sans faire penser à des classiques du genre comme Le Journal de Bridget Jones ou encore en production cinématographique, Love Actually. Un vrai « feel-good » parfait pour les soirées cocooning de l’hiver mais aussi pour les matinées d’un printemps tout doux.

Que vous inspire ce livre ? Souhaitez-vous le découvrir ?

COMMENTAIRE

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.