We are young, de Cat Clarke, Julie Lou

We are young, de Cat Clarke

Malgré la promotion qui entoure chacun des romans de l’auteure à leur sortie, We are young est le premier roman que je lis de Cat Clarke. Édité par la Collection R, j’ai découvert pour ma part ce thriller pour adolescent à partir de la plateforme Netgalley sous son format numérique. Un thriller pour adolescent oui, mais un thriller quand même avec quelques touches de suspense bien ficelées qui cachent une triste vérité, à ne surtout pas décrédibiliser.

Le premier chapitre envoie valser les paillettes, les sourires et l’amour pur et sincère qui sont censés incarner la cérémonie d’un mariage et met en lumière les déboires et une tristesse des plus profondes. À un coup de fil près, Evan devait contempler le départ de sa mère et son beau-père pour une lune de miel en plein cœur de Paris mais un drame apparaît ce soir-là. Lewis, son demi-frère est retrouvé inconscient des suites d’un tragique accident de voiture où les trois autres personnes présentes sont décédées. La presse locale se déchaîne contre le miraculé et estime que les décès sont la conséquence d’une prise de drogues, et d’une virée entre adolescents pour participer à une rave. Evan se méfie des « on-dit » et décide de faire abstraction de la relation déplorable qu’elle entretient avec son père journaliste, Harry afin de creuser cette mystérieuse histoire d’accident.

La première partie du roman ne soulève pas uniquement les recherches liées à cette dernière mais permet à Cat Clarke de lever le voile sur différents sentiments que l’on peut éprouver aussi bien adolescents qu’adultes et d’ouvrir l’esprit des lecteurs, sans trop insister non plus, sur l’amitié, l’homosexualité ou encore le divorce… Le fond du roman est bien ficelé et même si la lecture de différentes critiques m’a fait découvrir que la vérité liée à l’événement dramatique se devine aisément, pour ma part, ça n’a pas été pleinement le cas. La création des personnages et de leurs relations intriguent et aident à éclaircir quelques secrets. Ce n’est pas le livre du siècle, mais c’est une belle lecture avec une écriture plaisante et j’espère sincèrement découvrir d’autres histoires de Cat Clarke prochainement.

Avez-vous déjà lu un roman de Cat Clarke ?
Si oui, lequel me recommandez-vous ?

La vérité est qu’on ignore toujours ce que traversent les autres, même quand on les connaît bien. On ne peut jamais savoir. C’est bien là le problème. Le mieux qu’on puisse faire, c’est d’être attentifs aux gens qu’on aime. Et espérer…
  1. Le Joli

    J’aime beaucoup la citation, c’est tellement vrai malheureusement..
    Ton article est chouette en tout cas, et prouve une fois de plus que la littérature jeunesse soulève des sujets graves et importants. Contente de savoir que cette lecture t’a plue, en tout cas il éveille ma curiosité 🙂
    Bon samedi Julie !

    • Julie Lou – Author

      La citation est terriblement vraie oui…
      Je t’avoue que ce livre porte des sujets assez douloureux et il est difficile de ne pas trop en dire mais la fin du roman est importante et je te laisserai la découvrir par toi-même, si jamais tu le lis un de ces quatre.
      Belle journée à toi Julie, et à très vite.

COMMENTAIRE

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.